Manque de liquidités au niveau des postes: les opérateurs économiques privés en sont la cause

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manque de liquidités au niveau des postes: les opérateurs économiques privés en sont la cause

Message par djam09 le Mer 27 Juil - 11:02

Un rapport interne de la Banque d’Algérie accuse les opérateurs privés activant dans le marché noir d’être à l’origine du manque de liquidités que connaissent les bureaux de poste depuis plusieurs mois

Un rapport interne de la Banque d’Algérie qualifie la multiplication des opérations de retrait de fonds des bureaux de poste d’« illogiques » et d’« incompréhensibles ». Ce document, preuves à l’appui, accuse les opérateurs privés activant dans le marché noir d’être à l’origine du manque de liquidités que connaissent les bureaux de poste depuis plusieurs mois. Ces opérateurs privés sont accusés d’alimenter leurs plus grandes opérations financières à partir de leurs comptes CCP et ce dans le but évident d’échapper aux contrôle et aux impôts. Le rapport a été élaboré par la Banque d’Algérie à la demande du Premier ministre, Ahmed Ouyahia. La Banque d’Algérie a fait une analyse et une lecture sur le manque de liquidités. A ce propos, elle souligne que la valeur des fonds retirés « cash » en 2010 s’est multipliée au niveau de pas moins de 17 wilayas du pays. La wilaya d’Oum el-Bouaghi vient en tête avec une augmentation de 522 %, vient ensuite la wilaya de Bordj Bou-Arréridj avec une augmentation de 270 % et Laghouat avec 220 %. Cette augmentation des retraits et de leurs valeurs a été et sera cette année l’origine d’un flagrant manque de liquidités lors des occasions religieuses à l’instar du mois de ramadhan, de l’Aïd et la rentrée scolaire. Selon le rapport de la Banque d’Algérie, la moyenne de retrait d’argent des clients d’Algérie Poste a triplé en l’espace de deux ans. Le rapport a mis en garde contre les retraits de plus en plus importants au niveau d’Algérie Poste et contre le changement de comportement des clients. La banque explique que d’ordinaire la multiplication des opérations de retraits d’argent au niveau d’Algérie Poste est enregistrée durant les mois de juillet et d’août qui coïncident avec les vacances estivales et au mois de septembre qui coïncide avec la rentrée scolaire. Cependant, ces deux dernières années la multiplication des retraits d’argent est enregistrée 12 mois/an, ce qui est une chose anormale. Selon le rapport élaboré par la Banque d’Algérie, ce phénomène reflète le grand changement du comportement des clients d’Algérie Poste, notamment les opérateurs économique privés qui effectuent des transactions en « cash » sur le marché noir. Ces opérations qui se font sans facture et en dehors du système bancaire national leur permettent d’échapper aux services des impôts et aux contrôles économiques.

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 92
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum