La violence dans les écoles, le phénomène prend de l’ampleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La violence dans les écoles, le phénomène prend de l’ampleur

Message par djam09 le Mar 8 Fév - 8:52

Le phénomène de la violence dans les établissements scolaires prend de l’ampleur ces dernières années que ce soit entre les élèves ou entre ces derniers et les enseignants et les directeurs.
Des agressions d’un autre âge, d’une violence barbare dans un milieu sensé être celui du savoir et de la sagesse. Des séquelles physiques et psychologiques resteront à jamais gravées sur des innocents.
Une réalité qui fait peur mais qui incite à trouver des solutions au sein de la famille, de la société et du milieu scolaire, impliquant tous le monde sans exception afin de protéger les générations futures de ce phénomène qui menace leur avenir.
Deux élèvent tentent de tuer leur prof à l’intérieur de l’établissement à relizane
Comme toutes les autres wilayas, le phénomène de la violence en milieu scolaire devient inquiétant à relizane. Une tentative d’assassinat a eue lieu au CEM Chibani Abderrahmane. Deux élèves ne dépassant pas l’âge de 14 ans ont attaqué leur professeur avec une arme blanche. La victime a été sauvée de justesse par les chirurgiens de l’hôpital Mohamed Boudiaf.
Un prof de français au lycée Mahboubi El Hadj Mohamed Lazhar à Mohammadia, a été violement agressé par un jeune de 23 ans. Ce dernier, d’un violent coup de tête lui casse le nez.
Au CEM Derga Abderrahmane, à Aïn Fekroun, une enseignante perfore l’œil d’un élève. Et un groupe d’une douzaine d’élèves dans la même région, agressent leur directeur.
Au CEM Chouareh Liamine, à Meskiana, un élève poignarde son copain avec un couteau.
Même les écoles primaires ne sont plus à l’abri de la violence. A l’école primaire El Aouadi Messaoud, dans la Commune de Behir Echergui, un enseignant frappe violement une élève lui laissant des bleus sur le visage. Les parents de cette dernière déposent plainte.
Des élèves se battent jusqu’à la mort, d’autres vendent de la drogue à l’intérieur des classes à Tébessa.
Les services de sécurité ont arrêté trois élèves âgés entre 11 et 13 ans de l’école primaire Mahmoud Ben Mahmoud, et présenté devant le procureur de la république près le tribunal de Tébessa pour vente de drogue dans un établissement scolaire. Dix grammes de drogue ont été saisis. Un autre élève âgé de 14 ans a été arrêté en possession de neuf grammes de drogue.
Un élève tue son cousin devant le portail de l’école à Guelma
Le crime a eu lieu dans le village de Aïn Souda, à l’est de Guelma. La victime, un enfant de 14 ans (K. K.), assassiné par son propre cousin « K. B. », 15 ans, élève au CEM Aïn Sandel.

Ennahar/ Amel lakel

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 91
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum