Des passagers se révoltent à bord d’un avion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des passagers se révoltent à bord d’un avion

Message par djam09 le Mer 8 Déc - 8:37

137 passagers ont refusé de quitter l’avion tant que le commandant de bord persiste à leur imposer des escales au lieu d’un vol direct.


Une centaine de passagers d’un avion de la compagnie marocaine Jet4you se sont révoltés samedi soir avant leur départ de Toulouse-Blagnac pour Casablanca à l’annonce d’un changement de plan de vol. Ils ont occupé l’appareil jusqu’à dimanche matin. Les 137 passagers du vol étaient montés à bord de l’avion dont le décollage était prévu à 22h30, lorsque l’équipage leur a annoncé que l’appareil ferait deux escales imprévues, à Bordeaux et Lyon, pour prendre d’autres personnes.

Les passagers ont alors refusé de quitter l’avion et ont voulu imposer à l’équipage d’assurer le vol direct, qui les faisait arriver peu avant minuit à Casablanca, alors que les deux escales auraient repoussé l’atterrissage à 5h ou 6h du matin, a précisé une passagère.
«Le commandant de bord, face à cette situation de chantage sans précédent, et considérant comme potentiellement dangereux d’opérer le vol avec des passagers survoltés et pouvant présenter un risque de sécurité au cours du vol (...), a décidé d’annuler le départ (...) en totale conformité avec la réglementation internationale en vigueur», a souligné la compagnie marocaine dans un communiqué. «On va essayer de comprendre ce qui s’est réellement passé et, si la compagnie est en faute, il y aura des sanctions», a affirmé le secrétaire d’Etat aux Transports tout en condamnant le geste des passagers.

«La prise de contrôle d’un aéronef par des passagers est quelque chose qu’on ne peut pas approuver, parce que quel que soit le mécontentement commercial des passagers, le pilote doit rester maître de son avion», a-t-il dit. «Si les passagers ont passé la nuit dans l’avion, c’est parce qu’ils ont décidé de ne pas descendre», a-t-il ajouté. Sur les 137 passagers, 85 ont voulu rester à bord. «Ils ont coupé le chauffage dans la nuit, nous n’avons plus d’eau, pas de café, tout le monde a faim et soif», a déclaré «Majette» avant de quitter l’appareil, en soulignant qu’il y avait à bord des personnes âgées et des enfants en bas âge.

La préfecture avait mis à la disposition des personnes souhaitant descendre le salon des vols en retard, mais personne ne s’y est rendu. Jet4you avait finalement mis en place un vol pour Casablanca qui a quitté Toulouse-Blagnac dimanche en fin d’après-midi. La compagnie a «déploré» dans son communiqué cette situation, due, selon elle, «à une insuffisance flagrante de civisme et de discipline de la part de quelques dizaines de passagers face à un incident relativement courant dans l’aérien et indépendant de la volonté de la compagnie».
elwatan

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 91
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum