SIDA: plus de 6.500 cas recensés en Algérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SIDA: plus de 6.500 cas recensés en Algérie

Message par djam09 le Jeu 1 Déc - 10:04

Le nombre de personnes atteintes du Sida et de séropositifs enregistrés en Algérie est de l’ordre de 6615 cas, a déclaré aujourd’hui à l’APS, le directeur de la prévention au ministère de la Santé, le professeur Smaïl Mesbah.

S’exprimant à la veille de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Sida (1er décembre), le professeur Mesbah a précisé que ces statistiques sont relatives à la période allant de 1985, date de l’apparition du premier cas dans le pays, au 30 septembre 2011.

Le Pr Mesbah a relevé que parmi les 6615 personnes, 1234 sont arrivées au stade de SIDA, c’est à dire que leurs défenses immunitaires ont connu une " chute brutale ", alors que " 600 nouveaux cas de séropositifs " s’ajoutent annuellement au bilan de cette maladie grave.

Le spécialiste a noté que grâce à la " riposte nationale multisectorielle ", conforme aux recommandations internationales auxquelles l’Algérie a adhéré, l’épidémie VIH/SIDA en Algérie demeure " peu active ", voire, a-t-il dit, " concentrée ".

Le directeur de la prévention a, en outre, indiqué que la prévalence de l’épidémie VIH/SIDA est de 0,1 % seulement en Algérie, relevant toutefois qu’en dépit de cet état de fait, " la vigilance doit rester de mise ".

Les mesures prises par l’état, a-t-il, fait savoir, s’inscrivent dans le cadre des " efforts " de prise en charge de la maladie et la limitation de sa propagation au sein des franges sociales, notamment juvénile.

Parmi les autres aspects positifs qui contribuent à enrayer la maladie, le spécialiste a cité " la prise en charge de la femme enceinte " pour éviter la transmission du virus à l’enfant.

S’agissant de la prévention de la transmission mère enfant (PTME), le Pr Mesbah a rappelé que celle-ci constitue, depuis 2008, une priorité " de premier plan ", dans la mesure où, a-t-il souligné, elle a fait l’objet d’un programme pilote suite à une consultation MSPRH/UNICEF (fond des nations unies pour l’enfance, ndlr).

Désormais, a-t-il assuré, les enfants, même nés de mères séropositives, peu vent ne pas être atteints par le VIH/SIDA, assurant que l’objectif " zéro cas " de nouveaux nés de mères séropositives est " à notre portée ".

Le Pr Mesbah a, par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité de lutter contre la " stigmatisation " dont sont l’objet les malades du SIDA, rappelant l’existence d’une instruction ministérielle en vertu de laquelle toute personne peut accéder à la prévention et aux soins qu’elle que soit son statut.

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 92
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum