Résidence U. de Ouled Fayet à Alger: une étudiante violée par un individu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résidence U. de Ouled Fayet à Alger: une étudiante violée par un individu

Message par djam09 le Lun 14 Nov - 9:58

Une étudiante résidant à la cité universitaire de Ouled Fayet à Alger a fait l’objet d’une agression sexuelle par un individu, en état d’ébriété , qui s’était introduit dans la résidence samedi vers 22 heures.

La victime qui se trouvait cette heure-là dans sa chambre au pavillon « C » en train de laver ses ustensiles avait été surprise par son agresseur qui l’a violée.

Selon les témoignages de ses collègues du même pavillon de la cité universitaire, la victime impuissante et enfermée dans sa propre chambre par son agresseur, aurait été contrainte de subir cet acte abominable.

Selon sa copine de chambre qui a déclaré à Echorouk, l’incident à eu lieu samedi à 22 H, lorsque le 'prédateur' s’est introduit dans la cité en escaladant le mur d'enceinte qui ne sert malheureusement pas à sécuriser les étudiantes.

Selon une étudiante interviewée par nos soins, les résidentes apercevant cet individu en état d’ivresse qui vociférait des expressions virulentes ont vite fermé derrière elles les portes de leurs chambres.

Malheureusement pour la victime, cet individu a pu se rendre au 3e étage où il a surpris sa proie pour commettre son acte lâche.

Après avoir vu l’agresseur, certaines filles ont averti les agents de sécurité qui sont intervenus tardivement car l’acte sauvage dont l'étudiante a été victime était déjà commis.

« Je l’ai retrouvée toute nue, ses sous-vêtements étaient déchirés. Elle était dans un état lamentable et tentait de couvrir son corps en criant et nous demandant d’appeler son fiancé. Ce dernier n’a pas tardé de venir en hâte à la cité en compagnie de sa sœur », nous a relaté les faits, l’une de ses copines.

Il est à noter que la victime a été transférée vers l’hôpital de Béni Messous.

Alerté sur ce qui s’est produit au sein de sa cité universitaire, le directeur de cette dernière s’est rendu dans la chambre où a eu lieu cet acte barbare et a tenté de limiter les dégâts en minimisant les faits, alors que les étudiantes ont dit le contraire en affirmant qu’il s’agissait d'un acte grave dans l'enceinte d'une résidence .

Pour sa copine de chambre : « il s’agissait d’agression sexuelle car l’agresseur n’a rien dérobé de la chambre où il y avait plusieurs objets de valeur comme le PC portable, un téléphone mobile et un appareil photo numérique ».

Il convient de noter qu'Echorouk s’est rendu sur les lieux où l’on a aperçu le directeur sortant à bord de sa voiture de type 4X4. On a tenté dans un premier temps d’entrer à la cité en question mais en vain car les agents nous ont empêchés d'y accéder.

Voulant savoir plus sur l’affaire, Echorouk a tenté de prendre contact avec le directeur de la cité Filles de Ouled Fayet, mais en vain car ce dernier était injoignable.

echourouk

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 91
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum