Vacataires de la santé à Batna Tentative de suicide collectif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vacataires de la santé à Batna Tentative de suicide collectif

Message par djam09 le Ven 20 Mai - 12:47

Trois vacataires du secteur de la santé dans la wilaya de Batna ont tenté, ce mercredi 18 mai, de commettre un suicide collectif devant le siège de la wilaya.
Ce matin, une centaine de vacataires travaillant au régime de cinq heures au CHU de Batna se sont rassemblés devant le siège de la wilaya et ont demandé à voir le Wali. Il leur a été répondu que celui‑ci était absent. Se sentant rejetés par les autorités locales, après l’avoir été par les responsables de leur secteur, trois des vacataires – deux agents de sécurité et une femme de ménage, âgés de 20 à 38 ans – se sont alors installés en haut d’un hôtel, un édifice de quatre étages en construction face au siège de la wilaya, et ont brandi la menace d’un suicide collectif.

Joint sur son téléphone portable, l'un des agents nous a confié : « Je n'ai rien à perdre, j'en ai marre des mots, si je n'ai pas une garantie écrite je ne descendrai pas ». Un député, Mohamed Bourass, les a rejoints dans la bâtisse et leur a parlé, mais ils ont refusé de l'écouter. « Il nous promet de prendre en charge notre dossier, n'importe quoi, encore des mots », a ajouté notre interlocuteur. Les vacataires de la santé dans la wilaya de Batna, après plusieurs années de travail, plus de dix ans pour certains, se voient menacés d’être mis au chômage, les établissements qui les emploient leur ayant signifié ne plus avoir besoin de leurs services sous prétexte que le contrôle financier refuse de prendre en charge leurs salaires. « Avant, leurs salaires étaient extraits du budget de l'établissement, maintenant qu'ils dépendent du CF (Contrôle Financier), il refuse de les prendre en charge », explique aux journalistes Nouari Youssefi, représentant de la branche syndicale de l'UGTA au CHU de Batna, un représentant que les travailleurs ne reconnaissent pas et accusent de complaisance envers les responsables. « Hier soir, il nous a menacés, avec le secrétaire général du CHU, de nous remplacer par les travailleurs d'une entreprise privée si on ne reprend pas le travail », se sont indignés les vacataires grévistes.

C'est en fin d'après‑midi que le chef de la daïra de Batna a réussi à convaincre les trois vacataires de renoncer à leur décision et de descendre du haut de l'hôtel.
tsa

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 92
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum