Tunisie: mandat d’arrêt international contre Ben Ali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tunisie: mandat d’arrêt international contre Ben Ali

Message par djam09 le Jeu 27 Jan - 9:23

La justice tunisienne a lancé un mandat d’arrêt international contre le président déchu Zine El Abidine Ben Ali, réfugié en Arabie Saoudite, ainsi que contre son épouse Leïla Trabelsi, a annoncé mercredi le ministre de la Justice Lazhar Karoui Chebbi. L’ancien président et son épouse sont poursuivis pour « acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers » et « transferts illicites de devises à l’étranger ». Ben Ali a fui le 14 janvier la Tunisie.

La tension monte avant l’annonce d’un remaniement crucial

Il était prévu mardi. Finalement, il est retardé d’un jour. Le remaniement du décrié gouvernement de transition tunisien sera annoncé ce mercredi, a indiqué mardi soir le porte-parole du gouvernement, Taïeb Baccouch, cité par l’agence tunisienne TAP. Autre annonce faite par le porte-parole du gouvernement, également ministre de l’Education, des allocations seront versées aux chômeurs diplômés de longue durée en Tunisie.

Ces deux annonces permettront-elles de faire baisser la tension qui n’a eu de cesse de monter ces derniers jours ? Pas sûr. Ce matin, les manifestants qui réclament la démission du gouvernement se sont de nouveau heurtés à la police près du siège du Premier ministre à Tunis. Cette nuit, malgré le couvre-feu, ils avaient campé à proximité dans la rue. De son côté, l’UGTT, le grand syndicat qui a joué un rôle important dans la révolution, a lancé une grève générale à Sfax, la 2e ville du pays, toujours pour demander la démission des ministres du RCD, l’ancien parti de Ben Ali. Selon la centrale syndicale, l’appel à la grève est très suivi.

Les autorités appellent 9.500 détenus évadés à se rendre

Le ministre tunisien de la Justice a appelé mercredi quelque 9.500 détenus qui se sont enfuis pendant les émeutes de la « révolution du jasmin », ayant renversé le président Ben Ali, à retourner en prison. « Il y avait 31.000 personnes détenues dans les prisons. Ceux qui se sont enfuis sont au nombre de 11.029. A la suite d’un premier appel que j’ai lancé sur les ondes radio, 1.532 détenus se sont rendus spontanément », a expliqué le ministre. Des évasions massives s’étaient déroulées au cours du mois de soulèvement populaire qui a provoqué le 14 janvier la chute du régime du président Ben Ali.
lci.fr

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 91
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum