Crime horrible à Staoueli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crime horrible à Staoueli

Message par djam09 le Dim 16 Jan - 8:47

Il l’a attirée vers la pépinière, lui assena sept coups de poignard et a bu son sang, qui était mélangé avec l’odeur des fleurs, promises pour l’amour et les bons moments qu’ils ont vécus ensemble pendant plus de 18 ans.
Les habitants de Staoueli ont été choqués par le crime horrible, dont a été victime, une mère de trois enfants, après qu’elle eut été poignardée de plusieurs coups, la laissant dans une mare de sang.

Les faits de cette tragédie se sont produits dans la matinée d’hier, samedi, suite à un coup de téléphone du criminel, dénommé, Hakim M., un quadragénaire et travaillant comme coiffeur au centre-ville de Staoueli. En effet, ce dernier aurait appelé son ex-épouse, Souhila, en vue de la rencontrer et lui remettre quelques gâteaux et habits qu’il a achetés pour ses trois enfants. Et c’est ainsi que la victime a accepté l’invitation, et l’a rencontré dans son local, selon la version présentée par la sœur de la victime qui s’est rendue sur le lieu du crime. Et après une longue discussion, il l’a emmenée à la pépinière sise à l’entrée de Staoueli, après lui avoir promis de lui acheter des fleurs comme signes d’amour et d’amitié après une séparation qui aurait duré plus de six mois.
La victime l’a accompagné à l’intérieur de la maison en plastique, où se trouvent différentes fleurs, pour ensuite ressasser avec elle les vieilles histoires et l’a accusée de l’avoir laissé seul. Et c’est à ce moment là qu’il sortit un grand couteau, qui était caché sous sa veste, ce qui veut dire que son intention de la tuer était préméditée, avant de lui assener sur le côté droit de sa poitrine, plusieurs coups, estimés par les services de sécurité de Staoueli à sept coups de poignard. Ainsi, la victime tomba par terre, et le criminel l’a prise sur ses genoux pour boire le sang de sa victime et hurler tel un fou « …Je t’ai eue traitresse… »

Le propriétaire de la pépinière, qui a entendu les cris qui provenaient de la maison en plastique, l’ont contraint à se rendre sur les lieux. Une fois arrivé sur place, il fut choqué par le carnage. Ainsi, il se dirigea vers la rue en hurlant, avant que la police qui était proche du lieu du crime n’intervienne, et a appréhendé le criminel, qui voulait prendre la fuite, le poignard entre ses mains et sa bouche pleine de sang, à la manière de « Dracula, suceur de sang »
Présent sur le lieu du crime, Echorouk a approché le frère du criminel, qui a révélé que son frère souffrait d’un déséquilibre psychique et qu’il possède un certificat médical le prouvant. Selon lui, il savait que le problème allait connaître une telle issue, surtout que les altercations et séparations, qui ont eu lieu entre les deux parties, étaient courantes, et que même les services de sécurité et judiciaires sont au courant.
La sœur de la victime qui était dans un état hystérique, criant à vive voix: « Je l’ai conseillée de ne pas rencontrer ce malade. »
Les premières investigations menées par les services de sécurité de Staoueli avec le criminel ont donné lieu à la reconnaissance de ce dernier de son crime, en leur déclarant : « Je me suis bien défoulé et je ne regrette pas ce que j’ai fait...»
echourouk

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 91
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum