Les boulangers contraints d’ouvrir les jours de l’aïd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les boulangers contraints d’ouvrir les jours de l’aïd

Message par djam09 le Jeu 11 Nov - 9:55

Le ministère du commerce a instruit ses différentes directions à travers le pays de publier la liste des commerces des produits de base tels le lait, le pain et les fruits et légumes, contraignant les commerçants à assurer un service minimum durant les deux jours de l’aïd.

L’instruction stipule que les contrevenants s’exposent à des sanctions notamment le retrait immédiat du registre de commerce. Le ministère du commerce, en collaboration avec les présidents des assemblées communales, a procédé à l’installation de comités d’inspection qui se chargeront du contrôle des commerces les deux jours de l’aïd. Les APC publieront la liste des échoppes et informeront les commerçants astreints au travail, d’ici la fin de semaine au plus tard. Le département de Benbada insiste sur l’application par les différentes directions, de l’instruction, y compris les sanctions, pour que le scénario d’El Aïd El Fitr ne se répète pas. Les commerçants avaient en effet baissé rideau dans les grandes villes du pays, privant les citoyens des aliments de base comme les fruits et légumes. Au courant de l’instruction, le président de l’Union nationale des boulangers, Youcef Guelfat, a indiqué à Echorouk que la liste des boulangeries concernées par le service minimum est en train d’être établie. Ainsi, au moins dix boulangeries dans chaque commune, assureront la disponibilité du pain le premier jour de l’aïd, dix autres prendront le relai pour le second jour. Notre interlocuteur explique que de cette façon le pain ne manquera pas grâce à la mobilisation des 14 mille boulangeries à l’échelle nationale. Il met en garde les boulangers contre un éventuel retrait du registre du commerce, avertissant que des brigades spéciales vérifieront sur le terrain l’application de l’instruction. Les présidents d’APC ont transmis l’instruction du ministère aux bureaux de l’Union Générale des Commerçants et Artisans Algériens afin d’établir les listes des commerces qui doivent ouvrir les jours de fête. Pour sa part, le président du syndicat des taxis et transporteurs, Aidrous Bouadjmi, a indiqué que les taxieurs ont été saisis pour assurer 80% du service les jours de l’aïd.

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 91
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum