Les enfants de la « rue », cibles des réseaux de prostitution et de drogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les enfants de la « rue », cibles des réseaux de prostitution et de drogue

Message par djam09 le Lun 8 Nov - 9:34

La dissolution de la cellule familiale, la pauvreté et les conditions de vie de plus en plus difficiles poussent plus de 134 000 enfants âgés entre 6 et 18 ans chaque année à travailler en Algérie. Une fois jetés dans la rue, ces enfants deviennent des cibles faciles pour les réseaux de prostitution, de drogue et même des groupes terroristes.
Les enseignants et chercheurs en sociologie ont recommandé à l’issue du séminaire international sur les enfants de la rue organisé par l’université de Guelma la nécessité de créer un observatoire national de lutte contre ce phénomène en Algérie. En outre, ils demandent de modifier les lois protégeant cette frange de la société et de mettre en place une commission nationale consultative qui s’occuperait du suivi de ce phénomène et de rechercher les meilleures solutions afin de diminuer son ampleur. Le rôle des medias et du mouvement associatif a été, par ailleurs, mis en exergue par les différents intervenants dans le but d’assister les familles pauvres. Soulignant à ce propos que la quasi-totalité des enfants de la rue sont issus des familles pauvres. Quoique le phénomène des enfants de la rue a pris de l’ampleur ces dernières années, toutefois, les intervenants ont rassuré que ce fléau n’a pas encore atteint la phase du danger, comme c’est le cas dans d’autres pays arabes, tels que l’Egypte et le Maroc. Cependant, cela ne signifie pas, estiment-t-ils, que l’Algérie est l’abri. La dissolution de la cellule familiale, la pauvreté et les conditions de vie de plus en plus difficiles ont poussé plus de 134 000 enfants âgés entre 6 et 18 ans chaque année à travailler en Algérie. Ce chiffre est loin de celui donné par l’Unicef qui a estimé en 2004 que le nombre d’enfants pratiquant une activité était de plus 500 000. Les chercheurs ayant pris part à ce séminaire sont unanime à dire que la pauvreté, la dissolution de la cellule familiale, la déperdition scolaire en plus des difficiles conditions de vie dans les grandes cités urbaines sont les principales causes qui poussent de plus en plus d’enfants à vivre dans la rue. Ils estiment, par ailleurs, que cette frange fragile de la société est à la fois la cible et la victime des réseaux de prostitution et de drogue. Pire encore, ils sont, dans certains cas, engagés par des groupes armés. Et tout cela s’ajoute les violences physique et morale dont ils sont l’objet. Certains intervenants, ont souligné, par ailleurs, que les enfants de la rue souffrent de troubles psychologiques et sont souvent des enfants violents et qui ont toujours peur des autres, ainsi ils deviennent avec le temps des « criminels » prêts à se venger de la société qui les a abandonnés.

echourouk

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 91
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum