INFRAFER 1400 travailleurs sans salaire depuis 5 mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

INFRAFER 1400 travailleurs sans salaire depuis 5 mois

Message par djam09 le Lun 4 Oct - 18:32

Les travailleurs de l›entreprise publique Infrafer, dont le nombre dépasse les 1400, n›ont pas été payés depuis le mois d'avril dernier.

Lors d›un point de presse organisé, avant-hier, à Rouiba, les responsables de la section syndicale de cette entité économique, spécialisée dans la réalisation d›ouvrages ferroviaires, affirment avoir «frappé à toutes les portes pour résoudre ce problème, mais en vain». Les syndicalistes notent que leur entreprise, créée en 1986 à l›issue de la restructuration de la SNTF, traverse une situation très difficile. Des difficultés qui se sont accentuées, selon eux, à cause des retards et des blocages accusés par l›Anserif pour le payement de leurs créances liées aux situations des travaux réalisés dans le cadre des projets qui lui ont été octroyés.

Le syndicat estime le montant de ces créances à 300 milliards de centimes. «Cette situation qui perdure depuis plus d'une année a causé un sérieux préjudice à notre entreprise», déplorent les syndicalistes qui citent le non-versement des salaires des travailleurs depuis 4 mois, l'arrêt des chantiers en raison de l'absence de fonds de roulement et le blocage des approvisionnements par les fournisseurs pour défaut de payement.«Nous avons informé le Premier ministre, les ministres des Transports et des Travaux publics, le président du directoire de la SGP Sintra et le SG de l'UGTA afin d'intervenir pour trouver des solutions à ce problème qui risque de ruiner leur entreprise, mais aucune suite ne nous a été réservée», regrettent encore les représentants des travailleurs qui évoquent «des tentatives préméditées qui risquent de mener cette importante entreprise à la faillite».

«Notre entreprise a soumissionné devant des leaders mondiaux dans le domaine ferroviaire.En 2009, nous avions décroché plusieurs marchés, dont celui portant réalisation des voies ferrées reliant Saïda à Tiaret (153 km) et Relizane-Tiaret-Tissemsilt (185 km), pour un montant total de 149 milliards de dinars. Malgré le fait qu'on ait été les moins-disants, ces deux marchés ont été annulés à la dernière minute et réattribués plus tard à des entreprises privées étrangères et nationales», dénoncent-ils.

Les employés d'Infrafer se demandent comment une entreprise qui est intervenue sur 60% du réseau national puisse être «inéligible» pour un marché de 7 km. On apprend également que «l'Anserif vient de lancer, le 19 septembre, un avis d'appel d'offres pour des travaux de renouvellement de voie et ballast sur une distance de 800 km en national et international, alors que les travaux font partie de la spécialité exclusive de l'Infrafer et de l'Infrarail, une autre entreprise étatique».

Il est à rappeler enfin qu'Infrafer était la seule entreprise étatique intervenant dans la réalisation des ouvrages et des voies ferroviaires qui n'a pas cessé son activité durant la décennie noire.
Ses interventions lui ont malheureusement coûté très cher à cause des pertes qu'elle a subies suite aux actes de sabotage perpétrés par les hordes intégristes contre ses engins et ses équipements. Aujourd'hui, cette entreprise intervient sur plusieurs projets, dont ceux qui sont en cours de réalisation dans les wilayas de Souk Ahras, Sétif, Béchar…
el watan

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 91
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum