Assainissement du secteur du commerce: Les annonces de Benbada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assainissement du secteur du commerce: Les annonces de Benbada

Message par djam09 le Jeu 23 Sep - 10:08

Levée de l’interdiction d’exportation des pâtes alimentaires, instauration d’un registre du commerce électronique avec limitation de sa durée dans le temps et création d’un groupement des cimenteries publiques avec le français Lafarge.

Invité hier de l’émission «Tahaoulat», de la Chaîne I de la Radio nationale, Mustapha Benbada, ministre du Commerce, a esquissé quelques détails relatifs aux décisions que le gouvernement compte mettre en place dans divers secteurs d’activités. Première annonce: la levée prochaine de l’interdiction d’exportation des pâtes alimentaires. «Nous étudions la possibilité d’autoriser les exportations des pâtes alimentaires selon certaines conditions. Un texte exécutif va entériner cette mesure», a révélé M. Benbada. En septembre 2009, Hachemi Djaâboub, son prédécesseur, avait décidé d’interdire l’exportation des pâtes alimentaires faits à base de matières subventionnées par l’Etat. En son temps, la mesure avait soulevé un tollé général parmi les producteurs et exportateurs privés. Et les recettes des exportations ont baissé de 10 millions de dollars.

M. Benbaba a estimé, à l’antenne de la radio, que les opérateurs qui veulent exporter leur production doivent payer les matières premières importées avec leurs propres fonds. Autre annonce : l’instauration d’un registre du commerce électronique. «Il existe des failles au niveau de l’actuel fichier du registre du commerce. Des actes d’escroqueries qui portent atteinte à l’économie nationale sont monnaie courante. Seulement 50% des entreprises inscrites au CNRC ont déposé leurs comptes sociaux. Le reste appartenant à des noms d’emprunt ou de personnes décédées. Nous avons remarqué une utilisation tendancieuse du registre du commerce pour commettre des actes d’escroquerie», a avoué le ministre, en indiquant que son département compte mettre fin à cette situation préjudiciable à l’économie nationale.

«Nous allons réorganiser cela à travers la mise en place d’un registre du commerce électronique», a fait savoir M. Benbada, en soulignant que le ministère de la Poste et des Technologies de la communication sera partie prenante de l’exécution de cette action. Ce n’est pas tout ! Dune durée indéterminée actuellement, le registre du commerce sera limité dans le temps. «Nous cherchons un ancrage juridique pour déterminer la durée du registre du commerce et limiter ses champs d’intervention», dira-t-il. En divulguant ces mesures, M. Benbada dit que son département ne cherche pas à mettre un verrou sur le commerce extérieur. Sous l’emprise de la maffia du ciment, ce secteur enregistrera par ailleurs une énième restructuration à travers la création d’un regroupement, voire une sorte de consortium, composé des 12 cimenteries publiques et du groupe français Lafarge, selon les explications de M. Benbada.

«Ce groupe aura pour mission d’augmenter la production nationale du ciment, investir dans d’autres unités de production. Le groupe Lafarge a répondu favorablement à notre proposition d’intégration nationale dans le but de juguler la spéculation sur les prix», a conclu le premier responsable du secteur.
el watan

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 92
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum