Interrogations autour de la mort de Sarah Khatib à la Mecque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interrogations autour de la mort de Sarah Khatib à la Mecque

Message par djam09 le Ven 17 Sep - 10:27

Sarah aurait rencontré une femme avec laquelle elle a échangé son numéro de téléphone mobile. Elles se sont même fixées un rendez-vous pour dîner ensemble. Et puis plus rien.

Contacté par Echorouk, le père adoptif de la défunte Sarah, a bien voulu aborder pour nos lecteurs les circonstances de ce crime abominable. M. Boumediène Khatib révélera, d’emblée, Sarah n'était pas sa fille biologique mais qu’il l’avait élevée, depuis sa tendre enfance et ce suite à une adoption accordée par les autorités françaises du fait que son père vit actuellement à Tlemcen en Algérie.Il reviendra, ensuite, sur cet acte ignoble commis en Terre Sainte. Durant la nuit d'avant-hier et immédiatement après la prière du soir, Sarah aurait rencontré une femme avec laquelle elle a échangé son numéro de téléphone mobile. Elles se sont même fixées un rendez-vous pour dîner ensemble. Et puis plus rien.Dés que son père se rend compte de la disparition de la petite, il en préviendra, aussitôt, les responsables de l’hôtel qui se mettront à sa recherche. Quelques instants après, Boumediène Khatib prendra alors connaissance, dans la douleur, des faits avec la découverte du cadavre de sa fille dans un hôtel mitoyen. Son corps était tacheté de gouttelettes de sang et comportait une blessure grave au pied. On lui a assuré alors qu’elle était tombée du toit de l'hôtel, d’une hauteur estimée à plus de 30 mètres.

Notre interlocuteur s’interroge, par ailleurs, sur les allégations tendant à accréditer le fait que sa fille s’est jetée du haut de cet hôtel : «D’après mes connaissances en physique tout objet pesant 70 kg soit le poids de la défunte se serait écrabouillé. Ce qui m’intrigue c’est l’absence de sang ! ». Il n’accusera toutefois personne. «Je veux seulement la vérité. Comment et pourquoi ma fille est décédée ? »

S’il continue à croire profondément à la destinée, M.Khatib ne peut s’empêcher, néanmoins, de s’interroger sur les circonstances de ce décès. C’est pourquoi, il appellera les autorités saoudiennes à enquêter pour établir la vérité. Cela dit, il ne confirmera ni ne démentira les informations rapportées par la presse faisant accroire que Sarah aurait été violée avant sa mort. Il n’en exclue pas toutefois l’éventualité. Pour lui, l’hypothèse du suicide est battue en brèche notamment par l’absence de sang trouvé en quantité sur place et par le fait qu’il connaît bien sa fille.


Qui était Sarah Khatib?

Sarah Khatib est une jeune fille algérienne résidente à Marseille dans le sud de la France. Elle est née le 1er Octobre1995 et étudiait en première année du cycle secondaire. Son père ou plutôt son tuteur Boumediène Khatib nous révélera que Sarah a obtenue les quatre dernières années consécutives de sa scolarité les félicitations de son école. Elle aspirait à devenir médecin. Elle était assidue dans ses prières. Elle apprenait et récitait le coran. Tout comme elle a accueillie immédiatement avec joie l'idée d’effectuer la Omra proposé par son père.

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 92
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Le père de Sarah accuse les enquêteurs de porter atteinte à la réputation de sa fille

Message par djam09 le Dim 19 Sep - 0:20

Mohamed Benouis, le père de Sarah décédée à la Mecque mardi passé, a menacé, hier, de porter plainte contre tous les médias saoudiens et internationaux qui tentent de salir la réputation de sa fille avec un tissu d’histoires imaginaires sur ses prétendues rapports sentimentaux en Arabie Saoudite, qui auraient abouti à sa mort tragique.

Mohamed Benouis, résidant à Tlemcen, a déclaré à Echorouk, que la sûreté saoudienne et des médias influents tentent de couvrir la direction de l’hôtel où le crime a été perpétré, en propageant des inexactitudes, de crainte de ternir son prestige et de l’impact sur ses bénéfices et son activité. «Comment peuvent-ils salir la réputation de ma fille assassinée au bénéfice des profits d’un hôtel touristique à la Mecque ?», s’est-il interrogé.

Notre interlocuteur a indiqué que le consul français s’est aligné avec ceux qui réclament la vérité sur le meurtre de Sarah, citoyenne française, sans pour autant négliger le rôle de l’Algérie. Tous sont demandeurs d’un rapport d’autopsie parallèle à celui des saoudiens qui tentent selon le père de Sarah «d’occulter et d’orienter la vérité vers un autre sens».

Benouis s’étonne du scénario relaté quotidiennement par les médias saoudiens, émanant de «sources de l’enquête». «Comment se fait-il que la quasi absence de sang sur le lieu de la chute, d’une hauteur de 30 mètres, n’ait pas encore été évoquée et les soi-disant liaisons sentimentales avec des employés sont très étranges alors que son père adoptif, Boumediene Khatib, est un homme bien, un bon père qui n’aurait pas perdu sa fille de vue, une seule minute et qui lui faisait totalement confiance. Benouis dément les rumeurs des médias saoudiens et soutient que Boumediene est encore à la Mecque attendant les résultats des investigations et le rapport du médecin légiste pour s’assurer des allégations des organes d’information qui ont rapporté que le père avait déclaré que sa fille discutait avec le premier venu. «C’est une honte de prétendre ceci d’une morte! Ne craignent-ils pas Dieu? Comment leur conscience leur permet-elle de porter de telles assertions contre ma fille alors qu’elle est entre les Mains de son Créateur et qu’elle a connu une fin tragique près de son Sanctuaire???»

«Je ne désire que la vérité, a déclaré Mohamed Benouis, mais la dernière conversation téléphonique que j’ai eue, hier matin, avec Boumediene Khatib me laisse sceptique quant aux intentions de la partie saoudienne. J’espère que les hautes instances du pays vont bouger pour préserver la réputation de ma fille et que justice soit faite», a conclu Benouis.
echourouk

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 92
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum