Les musulmans divisés sur les jours du jeûne et de l’Aïd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les musulmans divisés sur les jours du jeûne et de l’Aïd

Message par djam09 le Mer 8 Sep - 10:12

Le professeur Loth Bonatéro a assuré que l’unification de l’observation du croissant lunaire, du début et de la fin du Ramadhan entre les pays musulmans, est devenue plus que nécessaire. Il se dit contre l’observation locale qui crée la discorde, et qui est en contradiction avec le Coran et la Sunna. Bonatéro a indiqué que le monde musulman devrait se référer à la conjonction au méridien de la Mecque et calculer la vision du croissant à l’aide d’instruments, l’observation à l’œil nu ne devant être que complémentaire.

Le spécialiste en sciences de la terre et de l’espace, Loth Bonatéro considère que l’observation locale sur laquelle s’appuient les ministères chargés des affaires religieuses dans le monde musulman, relève de fatwas erronées, sans fondement, car le Coran et la Sunna indiquent que tous les musulmans doivent jeûner le même jour et rompre le jeûne en même temps. Le mot «compter» dans le hadith du prophète (QSSSL): «Jeunez à sa vue (le croissant), mangez à sa vue et s’il est caché vous devez compter», est une incitation claire au calcul, selon Bonatéro. Il a déclaré que le monde musulman a besoin d’un repère terrestre en latitude-longitude pour évaluer le calendrier hégirien qu’il estime plus précis.
Dans ce sens, notre interlocuteur a révélé qu’un accord d’uniformisation du jeûne a été passé entre des ulémas et des astronomes arabes lors de la conférence internationale qu’ont abritée les Émirats Arabes en juillet dernier. «Le premier jour du Ramadhan a été fixé cette année sur la base de cet accord, approuvé politiquement dans tous les pays musulmans. Le recours à la science et à l’astronomie est très important dans le calcul», a ajouté Bonatéro.

Bonatéro a déclaré que ses recherches l’ont conduit à l’obligation d’adopter (comme le méridien 0 de Greenwich) une longitude zéro à la Mecque (ou Médine) pour le début du mois lunaire puis la surveillance planétaire du croissant au lieu de l’observation locale suivie à ces jours, par tous les pays musulmans ce qui suscite des contradictions avec le calcul astronomique fait par des personnes qualifiées. Certains critiquent les commissions de surveillance du croissant lunaire qui, soit en appellent à des personnes non compétentes dans le domaine, soit adoptent les informations d’autrui.
Pour ce qui est du premier Chaoual donc le premier jour de l’Aïd el-Fitr, Loth Bonatéro a déclaré que la conjonction de la lune et du soleil interviendrait le mercredi à 23 heures, heure algérienne, ce qui écarte définitivement la possibilité d’observer le croissant, donc l’Aïd est fixé au vendredi selon les prévisions astronomiques et non pas le jeudi.
echourouk

_________________
la valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne pour les autres
avatar
djam09

Messages : 5101
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 92
Localisation : la ou je suis actuellement

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum